Service Civique combiné

Accompagner la sanction d’exclusion temporaire vers un projet éducatif personnel Portée comme priorité par le ministère de l’Education Nationale, la lutte contre le décrochage scolaire vient aussi interroger les facteurs qui poussent ces jeunes à quitter prématurément le système éducatif. Différentes recherches ont mis en évidence une partie de ces facteurs : les conflits au collège, avec les pairs ou les adultes, les difficultés scolaire ou encore les périodes de ruptures (absentéisme et période d’exclusion). Face à ces constats, une seule question reste à se poser : quels sens prennent l’école et l’éducation pour ces jeunes aujourd’hui ? Depuis plusieurs années, La  Ligue de l’enseignement – FAL 44, s’engage au côté des établissements scolaires, des collectivités territoriales et des associations jeunesses, pour répondre à cette question et proposer des moyens pour prévenir ces situations. La  Ligue de l’enseignement – Fédération de Loire-Atlantique entend déjà agir sur ces facteurs au travers de l’accompagnement à la scolarité, la formation à la médiation par les pairs ou, plus récemment, avec le dispositif Acc’San. Concrètement, l’Acc’San se propose d’accompagner les collégiens sanctionnés d’une exclusion temporaire pendant cette même période d’exclusion avec différents ateliers animés par un.e accompateur.trice de la  Ligue de l’enseignement. Ces ateliers sont en lien avec le motif de la sanction (incivilités répétées, violences, etc.), la connaissance des lieux ressources du territoire ou encore des ateliers pour préparer le retour au collège. In fine, l’objectif est de mettre à profit cette période d’exclusion pour « faire une pause » dans la scolarité du jeune, prendre le temps de réfléchir ensemble sur son rapport à l’école et amener le jeune à prendre des engagements pour faire évoluer son rapport à l’école, avec le soutien de sa famille, l’établissement scolaire, voire une structure du territoire (associations, service jeunesse, etc.). En parallèle, La  Ligue de l’enseignement – Fédération de Loire-Atlantique se propose d’accompagner les associations et collectivités qui s’engagent sur ce type dispositif.    

Garantir l'égalité des chances, faire en sorte que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et réussir sa vie en société sont des missions qui nous concernent. L’idée est de remobiliser des jeunes qui décroché du système scolaire classique par des actions concrètes, des missions dans lesquelles ils peuvent se sentir utiles et leur donner envie de s’investir pour leur propre avenir professionnel. Le Service Civique au sein d’une association est une solution, l’objectif étant autant de servir l’intérêt général que, pour le jeune, de vivre une expérience citoyenne qui en vaut la peine. Le service civique permet à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans de consacrer 6 à 12 mois à une mission d’intérêt général au sein d’une association ou d’une collectivité publique, en étant indemnisé. Les objectifs spécifiques du service civique combiné pour les jeunes : - Grandir personnellement. - Prendre confiance. - Devenir plus autonome. - Prendre des responsabilités. - Découvrir l’engagement associatif. La finalité étant un retour dans un parcours de formation à l’issue du Service Civique ou un engagement dans un projet professionnel ou personnel. Les jeunes sont suivis par un pôle MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire) pendant deux jours dans la semaine sur le temps scolaire afin de trouver en parallèle des formations vers lesquelles se diriger. Les jeunes peuvent donc venir en mission dans l’association les trois autres y compris sur les périodes de vacances scolaires.